Groupe Scolaire Robespierre – Jules Vallès

Réhabilitation et modernisation du groupe scolaire  à La Courneuve (93)

MAÎTRE D’OUVRAGE
Ville de La Courneuve

SITUATION
La Courneuve (93)

ÉQUIPE
BRÈS+MARIOLLE et associés
EPDC
MEBI
IETI

PROGRAMME
Réhabilitation et modernisation du groupe scolaire.

 

Problématique

Le groupe scolaire Robespierre-Vallès se situe dans le quartier des 4000 Nord, aujourd’hui en pleine rénovation et transformation. La modernisation et réhabilitation du groupe scolaire Robespierre-Vallès représente un symbole fort de la mutation du quartier.

Programme

Les bâtiments des écoles actuelles sont réhabilités. Du bâtiment du restaurant scolaire, en rez-de-chaussée, situé entre les deux élémentaires n’est conservée que la structure béton. C’est sur celle-ci que viendra s’installer le nouveau bâtiment. Ce nouveau volume regroupe des programmes destinés à l’ensemble de la communauté scolaire -hall commun, salle multifonction, salles RASED, loge. Au vu de la spécificité du programme qui l’habite, le bâtiment dispose de ses propres volumétrie et matérialité. C’est un volume à toit en pente recouvert d’une peau métallique lisse.
Sa disposition spatiale matérialise un lien physique entre les trois écoles : vu de l’extérieur il crée une réelle continuité entre les éléments du groupe scolaire et lui offre ainsi une nouvelle centralité. Situé face à l’entrée commune aux deux élémentaires et au centre de loisirs élémentaire, le nouvel édifice joue le rôle de signal visible depuis l’espace public.

Descriptif

LES MATÉRIALITÉS RACONTENT LE PROJET
Les nouvelles matérialités du projet inscrivent le groupe scolaire dans son environnement proche. Le traitement des édifices en deux matérialités -cassettes et bardage métalliques pour les nouveaux bâtiments et bardage minéral pour les façades réhabilitées- permet une lecture limpide des divers programmes qui les habitent : de ce point de vue, l’extension métallique se distingue bien des bâtiments réhabilités des écoles élémentaires et confère un nouveau visage au quartier tout en s’inscrivant dans le respect du préexistant.

TRANSPARENCE ET COULEUR
Le volume métallique est travaillé dans sa profondeur pour amener jusqu’à ses façades des transparences et des couleurs.
Au rez-de-chaussée, le bâtiment est vitré sur sa totale longueur et offre des transparences nord-sud jusqu’à la cour de la maternelle. Les couleurs des cloisons parallèles au bandeau vitré jaillissent en façade.
Au R+1, les percements du volume restaurant jouent d’une dilatation progressive d’est en ouest, jusqu’à un bandeau vitré qui ouvre largement la salle à manger élémentaire sur l’extérieur et sur la perspective des toitures découpées du futur centre de loisirs. Les premiers percements à l’est éclairent la circulation et, par le même principe de transparence qu’en rez-de-chaussée, amènent la couleur des cloisons de la circulation en façade.