Trame verte et bleue et paysage

PLUM de Nantes Métropole (44)

MAÎTRE D’OUVRAGE
Nantes Métropole

SITUATION
Nantes Métropole (44)

ÉQUIPE
BRÈS+MARIOLLE et associés

PROGRAMME
Trame verte et bleue et paysage

 

Problématique

Le projet de territoire de Nantes Métropole développé dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durable, affirme une ambition importante de développement urbain et de renforcement de l’attractivité de la métropole tout en promouvant une haute qualité urbaine, architecturale et environnementale.
L’agglomération nantaise a fondé son identité sur deux éléments naturels majeurs : l’eau et un système de parcs développés le plus souvent en lien avec les coulées vertes des vallées. Les cours d’eau sont les éléments fondateurs de la ville et dessinent des alternances de plateaux urbanisés et de vallées boisées.
Les 24 communes qui composent la métropole entendent conforter ce lien avec la présence de l’eau et des vallées, profiter de leur présence pour offrir de nouvelles formes d’urbanité qui introduit la nature dans la ville, permettant de développer la métropole verte et bleue sous forme d’un grand plan de paysage et de chemins de traverse pour les piétons et les vélos.

Programme

Elaboration de l’OAP (Orientation d’Aménagement et de Programmation) Trame Verte et Bleue et Paysage de Nantes Métropole.

Descriptif

Pour valoriser l’atout que représente la proximité entre les espaces naturels remarquables et les espaces urbanisés, l’objectif est de tendre à améliorer les connexions entre espaces à caractère naturel et espaces habités. Il conduit à développer la qualité des accès aux grands espaces de nature et aux itinéraires majeurs de découverte du territoire depuis les espaces urbanisés (Loire à Vélo, continuités piétonnes au fil de l’eau, chemins de grande et de petite randonnée, etc. ), à renforcer les liaisons douces entre la ville et la campagne, à favoriser la qualité et les continuités des sentiers, mais aussi à faire se correspondre les corridors écologiques avec les continuités piétonnes et cyclables. Il s’agit également de valoriser plus de 600 km de cours d’eau et de renforcer les réseaux écologiques de la métropole pour développer la trame verte et bleue
L’OAP doit permettre de répondre à la préservation des ressources et donc à limiter la consommation du foncier agricole, naturel et forestier fixé par le PADD. Cela implique de trouver un équilibre entre la pérennisation des espaces agricoles, naturels et boisés et le développement économique et démographique de la métropole. Le PADD a pour objectif de réduire de 50% le rythme annuel de consommation des espaces agricoles, naturels et forestiers est fixé, de protéger durablement plus de 15 000 hectares de zones agricoles et de protéger plus de 950 ha de zones humides.